Recettes

Pouding chômeur décadent

photo article pouding chomeur

Le pouding chômeur est un dessert québécois délicieusement riche et étonnamment facile qui date de la crise économique de 1929 , une période difficile pour la plupart des quartiers industriels de Montréal où les familles démunies devaient élaborer des solutions ingénieuses afin de subvenir à leurs besoins vitaux avec les peu de ressources dont ils bénéficiaient. Dessert fort simple et nourrissant aux aliments peu coûteux et accessibles, le pouding chômeur, partie intégrante de notre patrimoine québécois, gagna donc en popularité et est, encore aujourd’hui, un classique de notre région.  Voici donc sans plus tarder ma version de ce délice indémodable;

Ingrédients:

Pâte:

  • Un oeuf
  • Un quart de tasse de beurre
  • Une demi tasse de sucre
  • Une demi tasse de lait ( peut aussi être remplacé par une boisson sans lactose ou du lait d’amande, de soya, d’amande ou de noix de cajou )
  • Une tasse et un quart de farine
  • Deux cuillères à thé de poudre à pâte
  • Une cuillère à thé de vanille
  • Une pincée de sel

Sauce au caramel:

  • Un quart de tasse de beurre
  • Deux tasses de cassonade
  • deux tasses d’eau

Étapes à suivre:

Dans un bol de grosseur moyenne, incorporer tous les ingrédients de la pâte jusqu’à ce que la mixture devienne bien homogène. Puis,  porter l’eau à l’ébullition pendant quatre à cinq minutes. Verser le liquide dans un moule de neuf pouces par neuf pouces et poser sur le dessus la pâte avant d’enfourner à 375 degrés F pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit uniformément dorée.

Il ne vous reste désormais plus qu’une étape: goûter! Vous verrez, ce dessert au goût exquis réjouira à coup sûr vos papilles, avec son gâteau moelleux et sa sauce onctueuse au caramel qui réchauffe le coeur, ne vous donnant que le coup d’y plonger à nouveau la cuillère.

 

Psssst! Envie d’une autre recette réconfortante? Cliquez ici!

Crédit photo: https://jardi.ca/pouding-chomeur-sirop-derable-poires-epices-individuel/

 

 

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laissez un commentaire