Sorties au resto

Un régal à San Francisco

photo article tacos

San Francisco est ville californienne qui se démarque pour le mode de vie bien distinctif de ses habitants, son architecture singulière et sa gastronomie innovante. Lors de mon séjour, bien que j’ai été charmée par les devantures soignées de Nob Hill et les rues bondées de boutique de Union Square, rien ne m’a davantage séduit que la nourriture. J’ai eu l’occasion de manger dans des restaurants authentiques où l’on goutte au travers des mets la passion qu’on les gens de la place pour ce qu’ils cuisinent. Tous les arrêts culinaires furent des coup de coeur et il est tout simplement inconcevable de séjourner dans la ville sur la baie sans profiter de cet attrait majeur. Voici ce qu’il ne faut pas manquer: 
Envie d’italien? Direction Tony’s Pizza Napoletana: 

Cette institution de North Beach (petite Italie de San Francisco) doit certainement avoir un secret que nous somme incapables de découvrir. Dans cette petite adresse au style bistro, les gourmands s’entassent et la file, à l’extérieur du restaurant, longe Stockton Street sur plusieurs mètres à toutes heures. Dès que je remarquai la foule aux alentours de cette pizzéria, ma curiosité fut piquée. La nourriture devait être extraordinaire pour que l’endroit aie un tel pouvoir d’attraction. Et je n’avais pas tort. Notre patience fut largement récompensée. Sans la moindre exagération, il m’est possible d’affirmer que j’ai pu goûté à la meilleure pizza qui soit (ou plutôt aux meilleures pizzas puisque chacune d’entre elles étaient exceptionnelles). Et je ne suis pas seule à penser ainsi. À l’intérieur du restaurant, les trophées, plaques honorifique, articles de journaux et mentions spéciales s’accumulent. Tous louangent le goût inégalable des créations de Tony’s Pizza Napoletana. Le résultat des plus délicieux s’explique aussi par leur savoir-faire remarquable. Le restaurant possède différents fours permettant d’exécuter diverses cuissons selon le type de pizza demandé (napolitaine, new-yorkaise, américaine, italienne). Tous les composants varient (sauce, pâte, fromage, etc.) mais les saveurs, elles, demeurent toutes aussi incroyable. Ma suggestion personnelle: la margherita (championne de la coupe de pizza de Naples en 2007) et la proscuitto e pomodorini, un pur délice! 

 

Envie de mexicain? Don Pistos est l’endroit que vous recherchez: 

Encore une fois, la gastronomie de San Francisco a nettement surpassé mes attentes. La nourriture préparée par Don Pistos était, certes, quelque peu épicée, mais exquise. Dans un décor au style industriel, les plats mexicains réinventés se dégustent dans une ambiance conviviale. Je me suis régalée. La guacamole est fabuleuse, les tacos, savoureux et authentiques (optez pour celui au porc ou au poisson blanc). La carpaccio de saumon, bien que relevée, crée une magnifique explosion de saveurs en bouche. Tout est excellent! Un seul hic: aucun dessert n’est proposé. Mais ne vous inquiétez pas, dans les environs de Union Street, les adresses pour les becs sucrés ne manquent pas. Je vous conseille de partager plusieurs assiettes afin de goûter à un maximum de plats. Une adresse à ne pas manquer!  

 

Envie de brunch? Je suggère Sears Fine food

Le brunch dominicain est un phénomène en soi pour les San franciscains et il n’est pas étonnant de voir de longues files près des adresses populaires les jours de fin de semaine. Pour éviter de telles attentes mais tout de même profiter de la  gastronomie réputée, je vous recommande d’y aller un jour de semaine. Vous verrez que l’ambiance est agréable malgré tout et que la bouffe elle, est merveilleuse. Pour goûter au classique déjeuner américain, direction Sears Fine Food, à proximité de Union Square et du centre-ville. Ce restaurant bien situé propose des pancakes épais et moelleux avec un goût vanillé parfaitement dosé, des omelettes bien garnies et de succulents sandwichs. Vous ne serez pas déçus.  

 

Bref, San Francisco aura assurément de quoi combler les épicuriens. Cette ville se découvre particulièrement au travers des différents quartiers et de la nourriture qui y est offerte. N’hésitez donc pas à vous munir d’une bonne paire d’espadrilles (et quelque fois, d’un parapluie) pour arpenter les rues de chaque secteur et goûter les mets délectables que l’on y sert.  

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laissez un commentaire